Facebook Twitter Instagram YouTube

Dimanche En Société

Voici une rubrique où chaque dimanche, nous allons découvrir ensemble un jeu de société issu d’une licence de jeu vidéo.

Vous verrez que le secteur a connu ses heures de gloires.

Comme il faut un début à tout, j’ai choisi de vous présenter le jeu Frogger, de loin mon favori.

Frogger : fabricant MB (Milton Bradley) année 1982

IMGP9162.JPG

Le but du jeu :


Finalement, il ne diffère pas beaucoup de l’original vidéoludique. Il s’agit toujours de faire traverser ses grenouilles (au nombre de trois par joueurs, les jaunes et les rouges) en évitant moult obstacle avec une synchronisation parfaite genre pas comme les deux gars du Vidéo Games Live pour celles et ceux qui ont assisté au concert (sauf Kendo, le dieu du pad).

La grande différence c’est que cette fois ci, vous pouvez contrôler non seulement votre grenouille mais aussi les troncs (et ça c’est pas de la merde) et les voitures. Vous allez donc pouvoir tendre des pièges à l’adversaire en le flanquant à la baille ou en l’écrasant, fière d’une impunité totale en matière de conduite automobile. A vous de lancer le dé et en avant pour un destin grenouillesque.

Le dé comporte sur ses six faces :

Une grenouille : permet le déplacement de 2 cases de toutes vos grenouilles déjà engagées sur l’aire de jeu.

Un tronc (suivi d’un autre coup de dé qui détermine alors le nombre de tronc à déplacer) : permet de retourner ou de déplacer un, deux ou trois troncs du nombre de case que vous désirez.

Les chiffres 1 ; 2 ; 3 : à répartir sur les éléments du jeu (exemple : vous avez obtenu 3 et vous pouvez donc déplacer 3 grenouilles d’une case, une grenouille de 3 cases ou et c’est là que ça devient stratégique : une grenouille d’une case, un tronc pour éjecter votre adversaire et une voiture pour écraser une seconde grenouille. Le combo ultime se résume donc ainsi : une grenouille victorieuse qui atteint le marais de son adversaire, un tronc qui éjecte une grenouille adverse et enfin une voiture qui écrase unedeuxième grenouille dans la joie et l’allégresse.

Ca paraît pas comme ça mais lorsque l’on maîtrise les déplacements (surtout des voitures qui seront votre dernier rempart), les parties sont vraiment prenantes.

Le plateau et le packaging sont bien dans l’esprit MB de l’époque, coloré, plein d’accessoire dans un bon plastique de bonnequalité (mon exemplaire n’a pas vieilli).

J’ai déniché cette pépite il y a 3 ans en brocante pour quelques euros qui ont fait des heureux, à commencer par moi.

IMGP9165.JPG

A bientôt les z’amis

Votre Nemco.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :