Nocturne Arts et métiers

Jeudi soir, une nouvelle nocturne avait lieu au musée des arts et métiers avec pour thème l’évolution de l’affichage. Grosso modo on partait du vieux CRT à l’écran le plus fin. Les amis de Vialuminare s’occupaient des éclairages (logique) et quant à moi (et Manpac mon Popa), armés de vieilleries indémodables issues de la collection de MO5.COM, on a fait carton plein.

A peine installées, les consoles Vectrex et Virtual Boy étaient prisentd’assaut. La palme revenant à l’irremplaçable Game Boy et aux Game & Watch qui ont déclenché une vague tsunamiesque de nostalgie. Feu Gunpei Yokoï aurait sûrement apprécié la soirée.Bon on a quand même bossé un peu (si si) en testant les deux douzaines de consoles jouables de Muséogame.
Récompense ultime lorsqu’à l’entréede la salle principale, face aux écrans qui diffusent les captures de jeu vidéo qui tournent en boucle, une famille s’est arrêtée nette, les commentaires fusaient, la joie se palpait, se ressentait. Le bonheur à fleur de frisson. Parce que le jeu vidéo c’est aussi ça. Les souvenirs d’une partie, une partie de nos souvenirs.

A bientôt les zamis.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *